Gi Gi – Lumino Pleco

Première incursion dans l’univers de Gi Gi (et du label New Yorkais Quiet Time) pour découvrir un album ambient composé à partir d’échantillons samplés chez Prince, Vangelis, Erykah Badu ou Miles Davis.

Gi Gi – Lumino Pleco

A première écoute, difficile d’imaginer que les musiques de Gi Gi ont été entièrement fabriquées à partir d’échantillons sonores, de samples issus notamment d’œuvres signées Prince, Vangelis, Erykah Badu ou Miles Davis.

Il faut dire que ces fragments ont été déformés, mélangés et lissés au point de ne plus pouvoir être identifiés, ce qui est plus raisonnable pour  des questions de droits.

En tout cas, ce projet débouche sur des compositions ambient très réussies, des paysages sonores lumineux, riches de textures diverses entre crépitements et notes synthés. Sur le titre Montjuïc, on entendra même la voix fantomatique de Mi Mi faire une apparition entre les nappes synthétiques froides mises en place par Gi Gi.

Un album à l’atmosphère lynchienne, assez prenant, dans lequel on entrera tranquillement pour s’y installer peut-être bien durablement.

☆☆☆☆

Quiet Time – 7 janvier 2021

 

%d blogueurs aiment cette page :