Ambient & Modern Classical Releases – 13 novembre 2020

Dans la sélection de la semaine : Faten Kanaan, James Murray & Mike Lazarev, Konejo, brin, Geins’t Naît + L. Petitgand, Ana Roxanne, Blinkhorn, Domenique Dumont, yadayn, Emily A. Sprague…

James Murray & Mike Lazarev - Suññata

L’album de la semaine :

James Murray & Mike Lazarev – Suññatā

J’ai découvert le travail de Mike Lazarev à la faveur de l’album Dislodged paru en 2018 sur le label 1631 recordings. On le connaît également pour son blog headphone commute sur lequel il revient d’ailleurs sur cette collaboration avec James Murray. Ce dernier étant l’auteur, en solo, d’albums ambient comme ce très beau Falling Backwards paru sur Home Nomal. Cette collaboration présentée comme “une méditation sonore” par Mike Lazarev met en lumière la belle complémentarité entre les deux musiciens, avec ici un subtil équilibre être les notes de piano et les sonorités électroniques. Malgré sa durée relativement courte, Suññata permet à l’auditeur de s’immerger assez rapidement dans des musiques ambient piano aux mélodies franches qui évoluent entre des climats sereins, et d’autres nettement plus sombres. Un album qui laisse aussi aussi  beaucoup de place au silence. (Home Normal)

Les autres sorties :

Konejo – Snapping Back In

Bertrand Burgalat – De Gaulle bâtisseur (Bande originale du documentaire)

Faten Kanaan – A Mythology of Circles

Danse Musique Rhône Alpes – Shit Forest

Camila Fuchs – Kids Talk Sun

brin – Homescreen Glow

William Basinski – Lamentations

Geins’t Naît + L. Petitgand – Like This Maybe Or This (lire la chronique

Brian Eno – Film Music 1976 ~ 2020

Heathered Pearls – Cast

Kazumichi Komatsu – Emboss Star

Ana Roxanne – Because of a Flower

Blinkhorn – Sligo (lire la chronique

Tristan Perich & Douglas Perkins – Tristan Perich: Drift Multiply

Domenique Dumont – People On Sunday

yadayn – Elders

Emily A. Sprague – Hill, Flower, Fog

Snorri Hallgrímsson – Landbrot I

%d blogueurs aiment cette page :