numün – voyage au soleil

Le trio New Yorkais numün commémore à sa manière le 50e anniversaire du premier atterrissage de l’homme sur la lune avec un album inclassable et foisonnant.

numun - voyage au soleil

Au premier contact du titre Tranceport, on pourrait penser que l’on a affaire ici à un album sorti dans les années 70, en pleine période hippie psychédélique. Mais au fil des titres et des écoutes on se rendra vite compte que finalement voyage au soleil, le premier album du  trio New Yorkais Numün est bien un disque d’aujourd’hui et surtout qu’il se révèle totalement inclassable.

Au sein de ce groupe, on retrouve le pionnier de la « country ambient » Bob Holmes. En compagnie de ses deux acolytes, Joel Mellin et Chris Romero, il propose une musique instrumentale composée au départ pour un projet visant à commémorer le 50e anniversaire du premier atterrissage de l’homme sur la lune.

Au total, 6 titres au tempo lent, assez contemplatifs, bénéficiant d’une instrumentation très riche : dholak (tambour indien à deux têtes), cümbüş (un banjo turc sans frettes), gongs balinais, gamelan, thérémine, etc…
Sûr qu’à l’écoute de cet album inclassable on va rester en lévitation durant au moins 37 minutes.

☆☆☆☆

Musique Impossible – 4 septembre 2020

1 réflexion au sujet de « numün – voyage au soleil »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :