Chronovalve – Light

Le Britannique Chronovalve propose un second album d’ambient music tout aussi contemplatif que le précédent. Pour méditer assis dans le sable sur une plage déserte.

Chronovalve Light

Le titre autant que la pochette évoquent assez bien, je trouve, la tonalité du second album de Chronovalve. Une lumière blanche, une plage, des vagues, un endroit calme, des éléments organiques, une impression d’immensité…
Light est le second album de Chronovalve qui fait suite à Trace of Light sorti en 2013 déjà sur le label Home Normal.
Aux commandes de Chronovalve, Mike Engebretson poursuit sa quête vers une musique ambient pure, lente et climatique, faisant la part belles aux notes de piano éparses, mais surtout aux nappes et aux motifs de synthés qui vont et viennent comme des vagues lentes et calmes sur une mer tranquille avec ici et là quelques field recordings discrets.
Au contact de ces musiques, il se dégage une forme de brillance, un douce et agréable monotonie, avec un sentiment de sérénité presque de béatitude. Zen music.

☆☆☆☆

Home Normal – 21 août 2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :