Ikarus – Mosaismic

Instant de grâce et de poésie avec le quintet suisse Ikarus qui fait jouer les voix avec les instruments dans un ensemble musical très rythmé.

a4013699858_10

Rarement en 2019, on aura entendu un groupe utiliser la voix tel qu’Ikarus, Pour parler de leur style, on pourrait imaginer qu’il s’agit d’un croisement entre Jazz et post-rock avec des influences contemporaines.
Avec ce titre étrange (Mosaismic) qui constitue la contraction de deux mots, à savoir mosaïque et sismique, le groupe, influencé par des artistes aussi divers que Morton Feldman, Meshuggah, The Knife ou Steve Reich, choisit d’aller vers quelque chose d’expérimental, en tout cas de proposer des musiques qui sortent de l’ordinaire dans la manière d’assembler le son des instruments (batterie, piano et contrebasse) avec les voix qui ici ne servent pas à chanter des textes mais à vocaliser des sons comme dans le scat.

Avec un ensemble musical entièrement acoustique, le collectif Suisse propose des titres très rythmés mais également très mélodieux souvent assez long, pour certains même assez complexes mais dans lesquelles on se perd jamais, dans lesquelles on suit le fil grâce aux voix d’Anna Hirsch et Andreas Lareida qui forment un ensemble totalement homogène avec les trois instruments.

☆☆☆☆

Ronin Rhythm Records –  5 avril 2019

%d blogueurs aiment cette page :