Pan•American – A Son

Toujours fidèle au label Kranky, Pan•American (Mark Nelson) est de retour avec un album aux tonalités ambient Folk superbes.

Pan•American - A Son

Bien sûr, personne n’a oublié les albums de Labradford, le précédent groupe de Mark Nelson, mais égalment les premiers albums de Pan American, le projet solo qu’il a démarré en 1998.
Après sept albums de qualité variable, mais dans des styles souvent très variés (le meilleur restant à ce jour Quiet City paru en 2004), Mark Nelson revient avec sa guitare pour un huitième round.
Il propose cette fois un album encore différent de ce qu’il a pu proposer par le passé, et notamment du précédent, Cloud Room, Glass Room, paru en 2013, qui était assez opaque et au final peu convaincant.
Dans un registre ambient folk, il délivre là neuf morceaux, la plupart chantés. Résultat, A Son est peut-être son album le plus accessible à ce jour, avec des sonorités électroniques très peu présentes, comparé à la guitare qui occupe toute la place ou presque.
Un vrai grand disque de slowcore tel qu’on les faisait chez Kranky ou ailleurs il y a 20 ans ou presque avec des gens comme Red House Painters, Jessica Bailif ou Low.
Un disque à écouter en regardant la neige tomber à travers les carreaux, sous une douce lumière, juste pour le plaisir de se laisser bercer par les arpèges de guitare et la voix de Mark Nelson.

☆☆☆☆☆☆

Kranky – 8 novembre 2019

%d blogueurs aiment cette page :