Earthen Sea – Grass and Trees

Second album parfait pour le producteur américain Earthen Sea avec un style ambient dub pas tout neuf mais toujours aussi attractif.

Earthen Sea – Grass and Trees

C’est presque un retour dans le passé du catalogue Kranky que nous propose là Earthen Sea, quand, à l’aube des années 2000, on se régalait des disques de Loscil et Pan American dans un registre ambient dub dénué ou presque de beat, et qui reste toujours autant envoutant et hypnotique.

Seconda album pour le label canadien Kranky, ce Grass and Trees du producteur Jacob Long sous le pseudo de Earthen Sea constitue en tout cas une jolie découverte ou une confirmation avec ces sonorités urbaines et évanescentes qui vont et viennent comme des vagues souterraines et qui vous caressent le cerveau dans le sens des neurones. Un disque en clair obscur, très doux, très agréable vivement conseillé aux amateurs du genre.

☆☆☆☆☆

Kranky – 7 juin 2019

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :