Leon Vynehall – Nothing Is Still

Leon Vynehall – Nothing Is Still

Le New York des années 60 imaginé en musique par Leon Vynehall dans le très diversifé “Nothing Is Still”

On entre dans l’album avec la pochette représentant l’image déformée du pont George Washington à New York. Une passerelle pour pénétrer la musique du producteur Leon Vynehall qui se veut être ici un hommage direct à ses grands‐parents immigrés à Brooklyn dans les années 60.

Précédé d’un roman, l’album présente 10 titres ambient techno évoquant chacun des moments du livre. Les morceaux dévoilent des ambiances différents, avec une palette des textures sonores suffisamment vaste pour que l’on en trouve jamais le temps long. Un disque à part dans la discographie de cet anglais habituellement orientée dancefloor.

Ninja Tune – 15 juin 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.